Breaking News

Sud-Kivu : pas de transport en commun dans la ville de Bukavu

Sud-Kivu : pas de transport en commun dans la ville de Bukavu
Photo d'illustration
Photo d'illustration
Société/
Par Chris Kaluseviko

Début ce mardi 9 avril de trois journées sans transport en commun dans la ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu. En ce début de matinée, les conducteurs ont séché les routes consécutivement au mot d'ordre lancé depuis le week-end par la société civile, les mouvements citoyens en collaboration avec les associations des transporteurs. 

Une manière pour toutes ces structures de dénoncer la tracasserie routière orchestrée par les éléments de la Police de Circulation Routière (PCR) sur différents axes routiers du Sud-Kivu.

Le président de la NDSCI

Revenant de son constat sur terrain, Patrick Munguakonkwa président de la Nouvelle Dynamique de la société civile NDSCI KADUTU/Ville de Bukavu a affirmé à Sud-Express qu'aucun taxi-bus ni camion n’est visible sur la voie publique pour l'instant à Bukavu.

Ceci entraîne donc la paralysie de presque toutes les activités. Les élèves et les employés sont donc obligés de faire le pied pour arriver bien qu'en retard à l'école et à leurs différents lieux de service.

Patrick Munguakonkwa précise néanmoins que sur presque tous les axes, seuls les véhicules des particuliers et des humanitaires sont visibles. Étant parmi les signataires de la déclaration appelant à l'observance de trois journées sans transport, le président de la NDSCI se réjouit du fait que les conducteurs ont respecté le mot d'ordre.


Articles Similaires


Politique

Economie

Société

Sport

Afrique

Monde

Blog