Nord-Kivu : une bombe lancée à Sake fait trois blessés

Nord-Kivu : une bombe lancée à Sake fait trois blessés
Photo d'illustration
Photo d'illustration des déplacés internes au Nord-Kivu
Sécurité/
Par Chris Kaluseviko

Dimanche noir dans la localité de Sake dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu où trois personnes sont blessées à la suite d'une bombe larguée par la coalition terroriste M23/RDF qui a atterri dans une maison d'habitation. Selon les sources locales sur place, parmi les trois personnes blessées figure une femme.

« La bombe est venue de l’axe Kiuli où les terroristes sont encore visibles, cette bombe a blessé 3 personnes, dont une femme et deux hommes. Ces blessés sont au centre de santé Sake Afya, et dans quelques minutes ils seront acheminés à l’hôpital CBCA Ndosho à Goma », explique un habitant de Sake.

Le danger persiste encore autour de la ville de Goma qui il y a de cela trois jours, a été la cible des bombes larguées par la coalition rebelle M23/RDF. Ces bombes ont accentué la situation humanitaire, causant le déplacement massif de la population. 

Pour l'heure, les autorités congolaises n'ont cessé de rassurer la population quant à leur détermination d'éloigner le danger qui se rapproche de la ville volcanique et s'atteler à récupérer les zones conquises depuis juin 2022 par le M23 soutenu par le Rwanda.


Politique

Economie

Société

Sport

Afrique

Monde

Blog