Breaking News

Kinshasa : la Haute Cour Militaire poursuit l'instruction de l'affaire Mwangachuchu 

Kinshasa : la Haute Cour Militaire poursuit l'instruction de l'affaire Mwangachuchu 
Edouard Meangachuchu
Edouard Meangachuchu
Justice/
Par Bénédicte Anakasala

L'instruction de l'affaire mettant en cause le député national Édouard Mwangachuchu se poursuivra ce vendredi 26 mai 2023 à la Haute Cour Militaire siégeant en audience foraine à la prison militaire de Ndolo.

Selon certaines sources, les débats tourneront autour de la nationalité de l'élu du territoire de Masisi (Nord-Kivu) soupçonné d'être ressortissant Rwandais.

Son co-prévenu, le commissaire Robert Mushamaliwa Balike sera aussi entendu.

Toujours dans le cadre de l'instruction, plusieurs autres questions pourront être débattues en vue de mettre en lumière les griefs retenus contre les prévenus.

Le ministère public cite un rapport de l'Agence Nationale des Renseignements (ANR) qui avait indiqué que le député Édouard Mwangachuchu est membre de la diaspora rwandaise de Kinshasa et travaille pour les intérêts du Rwanda, alors que les relations diplomatiques entre Kinshasa et Kigali sont tendues suite à l'activisme du M23 à l'Est du pays.

Édouard Mwangachuchu et son co-prévenu sont soupçonnés d'entretenir des liens avec les rebelles du M23.

Nous rappelons que les deux prévenus sont poursuivis pour trahison , participation à un mouvement insurrectionnel , détention illégale d'armes de guerre .

Ces poursuites ont été déclenchées à la suite des découvertes d'armes dans la résidence d'Édouard Mwangachuchu à Kinshasa et aussi dans les locaux de sa sociétés SMB à Masisi.

 

 

Serge Awene 


Politique

Economie

Société

Sport

Afrique

Monde

Blog