Breaking News

Le cardinal Fridolin Ambongo traité comme un simple citoyen à l'aéroport de N'djili

Le cardinal Fridolin Ambongo traité comme un simple citoyen à l'aéroport de N'djili
Photo d'illustration
Photo d'illustration du Cardinal Fridolin Ambongo
Société/
Par Chris Kaluseviko

L'archidiocèse de Kinshasa a condamné dimanche 14 avril dans la soirée le traitement qu'il juge dégradant que les services de l'aéroport international de N'djili ont réservé au cardinal Fridolin Ambongo alors qu'il se rendait à Rome pour assister le Pape François dans le projet de réforme de l'Eglise.

« C'est pour cette raison qu'il voyageait. Aussi, en tant que cardinal de la Sainte Église Romaine, il est détenteur d'un passeport diplomatique. Mais pourquoi lui refuse-t-on ce statut qui a toujours été reconnu à tous les cardinaux, même sur le plan international ? », s'interroge l'archidiocèse de Kinshasa.

Il trouve « dommage si ce traitement fait suite à ses prises de position prophétiques notamment l'homélie de la nuit de pâques où il interpelle toutes les personnes impliquées dans la crise qui sévit dans notre pays ».

Ainsi, l'archidiocèse de Kinshasa appelle les fidèles catholiques, répartis dans tous les coins du pays à prier par l'archevêque de Kinshasa Fridolin Ambongo Besungu.

Selon les témoignages, le cardinal Fridolin Ambongo n'a pas eu accès au salon VIP de l'aéroport international de N'djili qu'il a toujours occupé à chaque départ et retour au pays.


Articles Similaires


Politique

Economie

Société

Sport

Afrique

Monde

Blog