Le maire de Goma interdit la marche anti-Monusco prévue le lundi

Le maire de Goma interdit la marche anti-Monusco prévue le lundi
Kennedy kihangi
Kennedy kihangi
Sécurité/
Par Daina Kabeya Pindi

La marche programmée ce lundi 18 septembre 2023  par les  Wazalendo, le collectif des  mouvements citoyens et autres  groupes de pression contre la Monusco dans le Nord-Kivu est interdite par le maire de la ville de Goma. C'est dans un communiqué signé ce samedi 16 septembre que l'autorité urbaine de la ville de Goma a notifié  aux initiateurs de cette activité que le dépôt d'un mémorandum ne peut faire objet d'une marche populaire, alors il ne pourra autoriser leur  manifestation sur l’ensemble de la ville.

" Quiconque s'autoriserait de fouler aux pieds la présente mesure se heurtera à la rigueur de la loi ", peut-on lire dans cette correspondance.

Les mouvements citoyens et autres groupes de la société civile continuent de mettre la pression sur la Monusco pour obtenir son départ du sol congolais. Le gouvernement congolais également demande depuis plus de cinq ans que le retrait des troupes de la Monusco se fasse progressivement. Récemment, le ministre des affaires étrangères Christophe Lutundula a écrit Antonio Guterez, secrétaire général de l'ONU pour le début du processus de retrait.


Politique

Economie

Société

Sport

Afrique

Monde

Blog