Breaking News

Victimes du cyclone Freddy : l'alourdissement du bilan est à craindre 

Victimes du cyclone Freddy : l'alourdissement du bilan est à craindre 
Le cyclone Freddy au Malawi
Le cyclone Freddy au Malawi
Afrique/
Par Raphaël Kwazi

Le cyclone Freddy a fait une boucle et a balayé l'Afrique australe. Le Malawi et le Mozambique sont durement frappés par cette catastrophe naturelle. Au total, le bilan provisoire que le gouvernement du Malawi a communiqué ce mardi 14 mars 2023 à la Croix-Rouge, s'élève à plus de 200.000 personnes affectées par les dégâts de ce cyclone. Le bilan risque bien de s'alourdir dans les prochaines heures.

«Il pleut sans cesse depuis deux jours et il y a beaucoup d'inondations.", a précisé Félix Washon, chargé de la communication de la Croix-Rouge au Malawi. "À Blantyre, la capitale économique, il y a une montagne qui a laissé s'échapper une coulée de boue sur ses deux flancs, ça a affecté de nombreuses personnes, car plusieurs habitations ont été emportées. Et la pluie continue ! Donc la situation terriblement mauvaise, d'autant que je pense que beaucoup de personnes ont été ensevelies par la boue. Le niveau des eaux est monté, il y a de plus en plus des populations déplacées. La Croix-Rouge du Malawi a lancé des opérations de recherche et de sauvetage, et est en train d'apporter une aide d'urgence", peut-on lire dans un article de RFI. 

En ce qui concerne le Mozambique voisin, c'est la deuxième fois, depuis fin février, que les cyclones frappent ce pays. Au moins quatre personnes sont décédées dans la province de Zambézie, depuis le retour de Freddy, le week-end dernier. C'est le centre du Mozambique qui est particulièrement touché et, d'après OCHA, branche humanitaire des Nations Unies, ce sont presque 600.000 personnes qui pourraient être affectées par ce cyclone d'une ampleur inédite.

Le cyclone Freddy était accompagné de vents violents et de pluies torrentielles depuis Mozambique s'est ensuite déplacé dans la nuit de dimanche à lundi vers le Malawi voisin, provoquant des inondations et d'importantes coulées de boue. Les écoles du pays parmi les plus pauvres au monde ont été fermées dans une grande partie Sud de ce pays. La plupart des corps ont été retrouvés dans la région de Blantyre, selon la police locale. «Les opérations de secours sont toujours en cours, mais elles sont entravées par les pluies incessantes.», a déclaré à l'AFP Beatrice Mikuwa, porte-parole d'OCHA au Malawi. Dans le township de Chilobwe non loin, une quarantaine de maisons ont été balayées et leurs occupants ensevelis dans la boue, a constaté un journaliste de l'AFP.

Richard Duwa, 38 ans, fonctionnaire, a signalé à l'AFP que l'eau est montée soudainement au milieu de la nuit. À 3 heures GMT (5 heures heure locale), il a reçu un coup de fil lui annonçant que cinq membres de sa famille installés dans le township ont été emportés. «Nous venons de retrouver le corps d'un petit garçon, mais les autres sont encore introuvables.», dit-il. Il doit se rendre à la morgue. Des corps ont été retrouvés en aval, il pourrait s'agir de ses proches. La compagnie aérienne nationale Malawi Airlines a annulé tous les vols à destination de Blantyre jusqu'à nouvel ordre.

Freddy devrait repartir par la mer au cours de la semaine et s'affaiblir, selon les prévisions. Le phénomène formé au large de l'Australie et qui a atteint le stade de tempête début février, sévit dans l'océan Indien depuis 35 jours. Il est passé au large de lde la Réunion et de l'île Maurice en causant des dommages limités. Plusieurs tempêtes ou cyclones traversent chaque année le sud-ouest de l'océan Indien pendant la saison cyclonique qui s'étend de novembre à avril.


Politique

Economie

Société

Sport

Afrique

Monde

Blog